Comment gérer les sorties et vacances en couches lavables ?

Sommaire :

Comment utiliser les couches lavables en vacances ?

Les couches lavables en sorties

Pourquoi opter pour les couches lavables ?

Combien de couches lavables faut-il prévoir lors de votre voyage ?

Comment laver ses couches lavables en vacances ?



Comment utiliser les couches lavables en vacances ?

Pour de nombreuses raisons (économiques, écologiques, sanitaires), de plus en plus de parents optent pour l’utilisation des couches lavables pour leur bébé. Pourtant, lors d’un voyage, pas mal de questions se posent concernant le choix de cette alternative : combien de couches faut-il prévoir afin de bien s’organiser sur la route ? Comment laver ces couches ? Comment fonctionne la location de ces accessoires pour bébé ? etc. Trouvez les bonnes réponses dans ce dossier !


Les couches lavables en sorties

Il vous faut anticiper le temps de votre sortie en amont afin de prendre le nombre de couches lavables et inserts nécessaire. Si vous partez en randonnée ou à la plage avec votre bébé il faut prévoir un petit trousseau pour bébé : un tapis à langer nomade, un sac à couches lavables hermétique (pour les couches salles), lingettes lavables avec de l'eau, ou des lingettes jetables, tante anti-UV, lange en gaze de coton ou bambou, rechange. Ce n'est qu'une fois arrivé chez vous que vous pouvez mettre les couches salles dans la machine.


Pourquoi opter pour les couches lavables ?


Selon les différents résultats issus de nombreuses études effectuées par les scientifiques à propos de la caractéristique des couches jetables, de plus en plus de parents ont décidé de se tourner vers une autre alternative. Beaucoup sont à la recherche d’un accessoire sans produits toxiques et qui est adapté à leur bébé. Chaque jour, un enfant utilise entre quatre et six couches en moyenne. Un bébé peut consommer jusqu’à 2000 couches par an. De quoi provoquer d'autres problèmes sur le budget des parents et surtout sur l’environnement. En constatant ce phénomène, certains parents ont préféré d’utiliser des couches lavables évolutives pour leur bébé. Cependant, cela peut paraître un véritable casse-tête surtout quand vous ne vous y connaissez rien.

Pour vous guider, sachez qu’il existe une différence plus ou moins importante qui s’opère entre chaque type de couche lavable. Il faut savoir avant toute chose que l’époque où les anciens entortillaient le bébé avec des langes et de fixer ces derniers avec des épingles a connu un grand changement. À l’heure actuelle, les couches lavables sont conçues avec des techniques un peu plus révolutionnaires. Ces accessoires ressemblent aux couches jetables. Ce qui les distingue, c’est son aspect lavable.

Dans leur apparence, les couches lavables sont constituées d’une culotte de protection et d’une zone absorbante appelée généralement insert. La culotte de protection est imperméable, ce qui est un véritable atout, car elle empêche les fuites.

Si vous avez envie de simplifier la vie durant votre voyage, vous pouvez ajouter à l’insert des voiles de protection et les jeter à la poubelle après utilisation. Cela permet de recueillir les selles de votre bébé. Il existe aussi des inserts jetables selon les marques proposées.

De nombreux types de couches lavables sont disponibles sur le marché. Vous pouvez dans ce cas miser sur les couches TE1. Les couches tout-en-un sont caractérisées par une culotte contenant l’insert et qui se glisse facilement dans une pochette au fond. C’est une solution très pratique pour changer l’enfant, mais vous devez tout laver après usage. Les couches TE2 ou tout en deux marque l’autre version des couches lavables. Celles-ci se lavent après quelques utilisations, car l’insert qui se place dans la culotte.


Combien de couches lavables faut-il prévoir lors de votre voyage ?


Le nombre de couches TE1 ou TE2 à acheter dépend essentiellement du nombre de lessives et de l’âge du nourrisson. Quand vous faites vos achats, vous êtes amené à opter pour la bonne qualité de couches nécessaire durant le voyage. Idéalement, prévoyez en moyenne une dizaine de couches lavables simples d’utilisation par jour selon le modèle choisi.

Il faut noter pour un enfant, il est recommandé de compter entre 20 et 25 TE1 et environ 14 couches lavables TE2 par jour. Beaucoup de couches lavables représentent un réel investissement, surtout quand il est question du premier enfant et que vous avez tout l’équipement de puériculture à acheter. Le seul avantage est vous êtes gagnant sur le long terme.

En revanche, quand il s’agit du petit dernier et vous vous demandez ce que vous allez bien faire de ces couches une fois que votre enfant sera grand, il est bon de savoir que vous pouvez les mettre en location. Mais cela demande une autre démarche à suivre. Pour cela, vous ferez mieux de vous renseigner auprès de l’organisme spécialisé dans ce domaine.


Comment laver ses couches lavables en vacances ?

Quand vous avez choisi la version jetable, l’insert ou le voile de protection devrait être jeté au moment de changer le bébé. Si ce n’est pas le cas, vous n’avez qu’à jeter uniquement les selles et laver la couche pour pouvoir l’utiliser à nouveau. En attendant la lessive, vous pouvez mettre les inserts et culottes dans un sac hermétique. Vous n’êtes pas obligé de laver les couches sur le champ, vous pouvez attendre maximum 48h.

Comme vous êtes parti en voyage, vous avez la possibilité de tourner la machine à laver lors de votre retour. Mais attention, prévoyez plusieurs couches afin d’éviter d'avoir un bon roulement.

Si vous n'avez pas de machine à laver dans le logement actuel, il est très simple de faire un lavage à la main en prenant la précaution de faire trempé 1h avant vos inserts dans de l'eau. Cela évite d'avoir trop d’effort, le trempage va permettre de diluer les mictions.

Pour le lavage en machine des couches lavables, il est conseillé de rabattre les scratchs en premier lieu afin de garder leur état intact s'il s'agit de couches à boutons pression, il n'y a pas d'indication particulière. Faites tourner votre machine à laver à 40°C avec une lessive sans glycérine ni adoucissant et enzymes.

Pour les inserts uniquement, il est possible d’utiliser un programme à 60°C afin d’enlever efficacement les tâches indésirables et favoriser le décrassement.




0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Maya Boo instagram
  • Maya Boo facebook
  • Noir Pinterest Icône
  • Maya Boo youtube

Pour recevoir les nouveautés, participer aux choix Maya Boo

Chez Maya Boo, vos données personnelles le restent.