Comment bien débuter l'allaitement avec bébé?

Sommaire :

Il est essentiel de bien débuter l'allaitement

Quelques conseils pour bien débuter l’allaitement avec bébé

Les montées de lait

Résoudre les petits malaises



Il est essentiel de bien débuter l'allaitement


L’allaitement maternel est une pratique naturelle et physiologique d’alimenter les nourrissons ainsi que les jeunes enfants. Dans la majorité des cas, les mères ont la capacité d’allaiter exclusivement pendant 6 mois. La mère voit ce moment d’allaitement comme le plus beau qu’elle passe avec son bébé. Pourtant, au début, ce moment est souvent douloureux et n’est pas facile à aborder. Alors, quelles sont les différentes astuces afin que le début de l’allaitement se déroule tout en douceur avec bébé.



Allaitement maternel

L'allaitement est une douce parenthèse

Tout d’abord, il convient de savoir que le lait maternel se décline en différentes variétés.

Le premier jour jusqu’au cinquième jour de la naissance du bébé, la mère secrète ce que l’on appelle le colostrum qui est un liquide jaune épais. Il apporte un concentré d’anticorps et de vitamines au bébé.

Ensuite arrive le lait colostrum, aussi appelé lait de transition, qui est un liquide jaunâtre plus épais que le précédent, il s’agit de l’association du colostrum et du lait maternel. Le lait transitionnel est produit au moment de la montée de lait.

Puis monte le lait mature de couleur plutôt bleutée. Sa composition varie selon le moment de la journée (plutôt riche la nuit), l’âge du bébé et durant la tétée, c'est-à-dire que le lait abonde en eau et en lactose au début de la tétée puis cela devient plus gras durant la tétée.

Voici donc quelques conseils pour bien débuter l’allaitement avec bébé


Allaiter le bébé le plus tôt possible

Cela doit s’effectuer 2 heures après la naissance au plus tard si tout s’est bien passé pour favoriser la montée de la lactation. A ce stade, le bébé est naturellement doté d’un réflexe de succion et donc plus réceptif aux apprentissages de la tétée.

Le contact peau à peau avec sa maman dans la première heure de sa naissance éveille les réflexes du nouveau-né à la première tétée. Il va chercher le sein et se dirige vers le sein de son choix de manière spontanée. La mère doit suivre son rythme et le supporter calmement avec son bras à l’aide d’un coussin d'allaitement. C’est un moment précieux pour la maman d’observer son bébé avec ses compétences. Le bébé prend part donc à la réussite d’un allaitement.



Les montées de lait

Tire lait

Bien gérer l’excès de la montée de lait

La montée de lait peut être douloureuse car les seins se gonflent et deviennent chauds et lourds. Il est possible que le lait abonde et provoque un engorgement. Dans ce cas, il faut que le bébé suce le sein tout en essayant de le masser durant la tétée pour faire extraire le lait. Ou encore, l’on réalise des massages circulaires du sein sous une douche chaude, en partant de la base de la poitrine vers le centre, en toute douceur pour faire sortir l’excès de lait. Il est également possible d’utiliser un tire-lait.


Faire face au retard de la montée de lait

Il peut également arriver que le lait ne monte pas. Dans ce cas, il faut boire une bonne quantité d’eau ou de tisanes d’allaitement qui produiront un effet galactogène, non pas de manière continue mais quand la sensation de soif se fait sentir. Un autre moyen pour que la montée de lait ne soit pas retardée est d’avoir un bon sommeil. Le repos est important pour la production de lait. Autant que possible, il faut éviter de faire appel aux biberons de complément car cela va troubler la lactation.



coquillages d'allaitement

Se mettre en bonne position

Le maternage n’est pas une chose facile, car il se peut que la succion du bébé soit inconfortable pour la maman. Face à cette situation, il faut chercher la position adéquate du bébé, en le disposant ventre contre ventre, le bébé tourné vers la maman. La bouche du bébé doit couvrir la totalité du mamelon ainsi que l’aréole. Sa langue doit se poser confortablement sous le téton. La maman doit être en position bien confortable en se servant d’un coquillage allaitement, sans nécessairement se pencher sur bébé.


Résoudre les petits malaises

Quelquefois, la succion du bébé génère une plaie sur le mamelon, pour y remédier, on verse quelques gouttes de lait sur le mamelon une fois que bébé finit sa tétée. Ou encore, appliquer une crème spéciale adaptée aux tétées de bébé et qui facilite aussi la cicatrisation du sein.

Par ailleurs, il arrive souvent des petites fuites de lait, dans ce cas, l’usage de petits coussinets à placer dans le soutien-gorge d’allaitement réglera facilement cet inconfort. Il est conseillé d’opter pour un soutien-gorge assurant un bon maintien. Un très bon moyen de cicatriser de gerçures ou crevasses c'est l'utilisation de coquillages d'allaitement. Ils sont conçus pour apaiser et retenir en continu une petite quantité de lait autour du mamelon. C'est le lait qui va permettre de soigner l'irritation naturellement.


Être bien soutenue moralement

Pour un allaitement qui se déroule dans de bonnes conditions et qui dure longtemps, l’accompagnement du conjoint s’est avéré important. Puis, la présence de l’entourage (famille, amis, etc.) constitue un soutien moral non-négligeable pour la maman.Il est possible de solliciter une marraine d’allaitement ou une conseillère en lactation qui se charge d’accompagner la mère et le bébé tout le long de l’allaitement. Du côté de la maman, elle doit avoir confiance en sa capacité d’allaiter et à son bébé et éviter toute sorte de stress qui va impacter négativement au bon déroulement de l’allaitement.


L'allaitement maternel est plus qu'une douce parenthèse c'est vraiment sentir que la nature est la meilleure chose qu'il existe !


0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Maya Boo instagram
  • Maya Boo facebook
  • Noir Pinterest Icône
  • Maya Boo youtube

Pour recevoir les nouveautés, participer aux choix Maya Boo

Chez Maya Boo, vos données personnelles le restent.